Centre d'Etudes des Langues Indigènes d'Amérique
Axes de recherche
Recherches  |  Membres |    Localisation  

Programme B
Contacts de langues : pratiques langagières, variation et changement linguistique
Responsable : Isabelle Léglise


Ce programme se situe dans le prolongement des travaux réalisés au CELIA en 2002-2005 sous l'intitulé Dynamique des systèmes et des pratiques linguistiques. Il s’organise autour de trois axes :

- axe 1 : étude des mélanges de langues et des situations de contact;
- axe 2 : étude de la variation et du changement linguistique en situation de contact de langues;
- axe 3 : contacts en situation d’apprentissage / acquisition.

Parmi les questions auxquelles les participants au programme tenteront de répondre on relève : quel est le rôle de la « proximité » et de l’ « écart » dans les manifestations linguistiques du contact et dans les stratégies d’apprentissage / de communication / d’alternance de langues développées par les locuteurs ? comment peut-on identifier les facteurs (linguistiques, sociaux) qui jouent un rôle dans le contact ? en quoi les contraintes linguistiques limitent l’influence des facteurs extralinguistiques et, inversement, comment les facteurs sociaux agissent sur les contraintes linguistiques en matière de changement ? comment penser le rapport de la variation linguistique au changement dans le cadre du contact de langues ? quelles sont les ressemblances et différences entre différents types de contact (acquisition d’une langue seconde, alternance de langues, formation des créoles) ? observe-t-on les mêmes types de changement dans des situations de contact anciennes et intenses et dans des situations de contact sporadiques, avec une intensification récente brutale des contacts ?

Les résultats attendus par ce programme sont : d’une part des éléments de réponse à ces questions, acquis par la mise en commun des recherches individuelles; d’autre part la mise au point d’une méthode d’analyse « plurifacteurs » (alliant des analyses linguistiques et sociolinguistiques sur les données) permettant l’explication de l’apparition des unités linguistiques dans des productions plurilingues. La mise au point de cette méthode sera permise par un travail collectif, sur corpus commun.

Membres du programme : Sophie Alby, Claudine Chamoreau, Michel Launey, Isabelle Léglise, Bettina Migge, Marie-France Patte, Odile Renault-Lescure, Pascal Vaillant